Assurance vie ou contrat obsèques : quelles différences ?

Les seniors Français sont de plus en plus nombreux à opter pour des contrats d’assurances 100% dédiées aux obsèques ! Bien que l’idée puisse sembler incongrue au premier abord, les bénéfices de cette assurance sont plutôt intéressants. Il s’agit, de prime abord, d’un simple compte sur lequel un capital est bloqué et peut servir à financer ses propres funérailles, mais, ce système fait fortement penser à celui des assurances vies. Voyons ensemble les différences entre un contrat d’assurance vie et un contrat obsèques.

L’assurance vie, comment ça marche ?

Afin de ne pas rentrer dans du jargon complexe, nous allons présenter l’assurance vie de manière claire et concise. Une assurance vie est un contrat financier, c’est une sorte de compte bancaire (un livret), sur lequel vous pouvez verser de l’argent lors de son ouverture et y faire des versements ponctuels.

L’argent versé sur votre assurance vie vous rapportera des intérêts selon le taux d’intérêt défini lors de l’ouverture du contrat ou à un taux variable selon le type d’assurance vie (certaines sont sécurisées, d’autres sont plus risquées mais vous permettent d’obtenir de meilleurs gains sur le long terme, toutefois, votre capital y est à risque).

À l’inverse d’autres placements financiers, les contrats d’assurance vie sont avantageux fiscalement puisque les gains provenant d’une assurance vie sont exempts de fiscalité si le contrat arrive à son terme.

Ouvrir une assurance vie peut donc être une bonne idée pour prévoir une « poche » de liquidité pour permettre à ses descendants de payer ses obsèques, cependant, il ne faut pas perdre de vue que ce contrat est plus un contrat financier qu’autre chose.

Avantages : fiscalité avantageuse / bon outil financier

Inconvénient : frais d’ouverture élevés / durée relativement longue pour sortir son argent / soumis à certains frais de succession / ne permet pas de définir précisément comment les héritiers peuvent l’utiliser

Voyons ensemble ce qu’il en est du côté des assurances obsèques

L’assurance obsèques, comment ça marche ?

L’assurance obsèques, de son côté, est vraiment purement pensé pour être un contrat dédié à la prise en charge complète et totale des funérailles et des frais gravitants.

L’ouverture du contrat est très simple, quoi qu’avant de s’engager, il vaut mieux comparer les conventions obsèques du marché, notamment le montant des cotisations et les garanties (montant du capital, prestations, service client, …).

Le contrat fonctionne de cette manière : soit vous payez votre cotisation en une seule fois, soit avec de toutes petites cotisations (généralement moins de 8€/mois), dès le moment où vous cotisez, le contrat vous permet de pouvoir disposer d’un capital préalablement défini (souvent entre 4000 et 8000€) pour financer vos funérailles.

À l’inverse de l’assurance vie, l’assurance obsèques est un contrat prévu uniquement pour cette fonction. En plus de proposer un capital de financement, la convention obsèques vous permet de choisir au préalable comment seront organisés vos obsèques : vous pouvez donc choisir les différentes prestations dont vous aurez droit et tout déléguer ensuite à l’assureur en charge et à l’entreprise de pompes funèbres partenaire choisie.

En plus de permettre de prévoir un moment délicat dans la vie de chacun, vous enlèverez un poids considérable des épaules de vos proches et de vos bénéficiaires car ils n’auront rien à organiser et rien à dépenser ! Dès la déclaration de votre décès, l’assurance fera tout à la place de votre famille et le capital sera directement transmis aux pompes funèbres.

Dans le cas d’une assurance vie, il n’est pas rare que les fonds soient bloqués et que la famille soit obligée de souscrire un crédit pour financer l’organisation du décès en attendant le déblocage de l’assurance vie : une situation bien inconfortable, surtout dans un moment de deuil.

Avantages : capital finançant 100% des obsèques avec de très petites mensualités / compte rémunéré pendant la période de cotisation / possibilité d’organiser ses obsèques en totalité en avance / les enfants ne paient aucun frais / transmission du capital en moins de 24h / pas de frais de succession.

Inconvénients : si vous optez pour une cotisation viagère et que vous vivez bien plus longtemps que la moyenne, le coût de cotisation peut se révéler plus élevé que le montant du capital souscrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *